inicio mail me!

Allergies et Homéopathie


Asthme et homéopathie

L’asthme est une maladie inflammatoire qui affecte les bronches. Tout ceci entraîne une obstruction partielle des bronches, donc une augmentation des résistances des voies aériennes qui produit une augmentation du travail respiratoire. L’asthme s’est largement répandu ces dernières 40 années dans les pays occidentaux. Il est encore peu présent dans les pays dont le mode de vie dominant est plus proche de la terre, et montre une division claire entre les pays riches et pauvres.

Il y a deux façons de traiter l’asthme par l’homéopathie: On traite tout d’abord les périodes de crises aiguës et on s’applique un traitement de fond dans un but de faire totalement disparaître cette allergie.

Il faut à tout moment être attentif aux signes de gravité qui suggèrent un état de mal asthmatique grave mettant en jeu le pronostic vital à court terme, nécessitant une prise en charge urgente en milieu hospitalier (diminution de l’état de conscience, difficulté à parler, diminution du débit expiratoire de pointe de moitié, hypertension artérielle…).
Dans le cas d’une crise aiguë, on peut prendre 3 granules toutes les 5 minutes.
Les différents médicaments homéopathiques à utiliser contre l’asthme sont :
Kalium carbonicum 9 CH
Antimonium tartaricum 9 CH
Ces deux médicaments homéopathiques sont utilisés de préférence lorsque la crise d’asthme est accompagnée de douleur, de picotements au niveau de la poitrine. Egalement lorsque les toux sont grâces et accompagnée de forts ronflements synonymes d’une poitrine bien prise.

Ipeca 9CH est à utiliser en cas de crise d’asthme accompagnée de nausées et de vomissements.

Phosphorus 9CH
Arsenium album 9CH
Ces deux médicaments homéopathiques sont utilisée de préférence lorsque la crise d’asthme est accompagnée de brûlures et une sensation de chaleur au niveau de la poitrine.

D’autres médicaments homéopathiques peuvent être efficaces contre l’asthme :
DULCAMARA 9 CH
IGNATIA 9 CH
NUX VOMICA 9 CH
MEDORRHINUM 9 CH
PSORINUM 9 CH
LACHESIS 9 CH

5 commentaires »

  saroumane wrote @ février 28th, 2007 at 14:42

Pour les petites crises, quelques gouttes de SantaHerba (Labo Weleda je crois) sur un morceau de sucre vont dégager efficacement vos voies respiratoire.
Cela évite d’utiliser trop souvent les bronchodilatateurs auquels on fini tjs par s’accoutumer

  pieal wrote @ mai 10th, 2010 at 13:02

Les plantes médicinales procurent également des solutions naturelles contre l’asthme et ses crises. Soit par inhalation, soit par infusion, le pouvoir expectorant de certaines plantes peut permettre de soulager de l’asthme.
Le lien :
http://plantes.remedes.free.fr/maladies/asthme.htm

  Gérard wrote @ mai 10th, 2010 at 21:47

En marge d’un traitement qu’il soit homéopathique ou à base de plantes, la réglisse est excellente. En plus d’être apaisante, la réglisse stimule les glandes surrénales, ce qui aide à la production de la cortisone naturelle. Cette cortisone est efficace contre les réactions allergiques

  morel wrote @ mai 18th, 2010 at 7:46

santa herba contient de l’éthanol plutôt dangereux, et illogique dans un produit homéopathique, non ? qu’en pensez-vous ? j’utilise santa herba qui semble guérir mon asthme mais suis inquiète pour ce produit éthanol qui est de l’alcool en réalité.

  pieal wrote @ mai 20th, 2010 at 12:46

Parfois, les remèdes homéopathiques sont fabriqués à base de venins, de plantes toxiques, de produits mortels comme l’arsenic…
Chaque constituant est dilué de façon à éliminer toute toxicité. L’homéopathie peut être pris sans aucun danger pour la santé.
L’alcool rentre dans la constitution des granules comme par exemple en quantité plus importante dans la fabrication des pâtes à tartes industrielles.

Your comment

HTML-Tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>